Les enfants ne grandissent qu’une fois.

En tant que photographes, nous n’avons pas le droit de passer à côté de cette chance qui nous est donnée de ne jamais oublier leur univers, de pérenniser leurs mimiques, leurs expressions, leurs interrogations, leurs étonnements, leur innocence aux différentes étapes de l’enfance.

En tant que photographes, nous n’avons pas le droit de trahir leur personnalité naissante. Notre regard doit être à la fois juste, aiguisé et toujours surpris.

En tant que photographes, nous devons leur offrir l’espace d’être eux-mêmes et tenter d’entrevoir leur imaginaire encore indemne, vierge de toutes les barrières que les adultes s’imposent.

Ces derniers temps, nous avons photographié des enfants de huit à dix ans, à l’occasion de leur Première Communion.
Nous leur offrons l’espace pour exprimer leur beauté intérieure, encore si fragile, si pure, si délicate.
Lors de la découverte du portefolio, les Mamans ont souvent les yeux mouillés et les Papas poussent de longs soupirs…
Cette étape de l’enfance est particulière car on entrevoit déjà de petits adultes en devenir.

Sachez-le chers parents, vous n’êtes pas les seuls: derrière nos objectifs, nous sommes les premiers à avoir la gorge serrée devant vos enfants.

Pour les nôtres, un peu plus jeunes encore, ces moments de vie arriveront bien trop vite aussi. Les enfants ne grandissent qu’une fois et nous avons la chance inouïe de pouvoir retranscrire certains de ces moments de grâce.

 

Julien(s) et Lydie sur Facebook

www.julienetlydie.com

Envoyer à un(e) ami(e)